La préparation psychologique vs l'intervention psychologique

La Préparation psychologique (mentale) concerne l'application de diverses techniques supposées améliorer certaines fonctions mentales chez l'athlète (anxiété-attention-stress-langage intérieur-fixation d'objectifs...). Ces fonctions peuvent être améliorées par l'usage de technqiues et méthodes telles que le contrôle de la respiration (apprentissage des 5 respirations), du tonus musculaire (Techniques Actif Passif de Jacobson, Training Autogène de Schultz, Eutonie), de l'imagerie et du langage intérieur.

Au sein du Service de Psychologie du Sport de l’UCL, les interventions sont opérées sous forme de consultations ainsi que d’observations et mise en pratique sur le terrain afin de déterminer de quels type d'aide, de soutien l'athlète a besoin (préparation psychologique et/ou intervention psychologique?). Bien souvent les deux iront de pair mais selon des modalités différentes et ce sont les premiers entretiens surtout qui seront déterminants pour le choix.

Temoignages

La psychologie du sport m’a appris à respirer, me relaxer, être attentif à mes états intérieurs, mieux gérer mes pensées, fonctionner suivant des routines, l’imagerie, … Autant d’outils qui m’ont apporté une meilleure approche de la compétition et une gestion du résultat, pour élever mes performances, devenir champion de Belgique et intégrer l’équipe nationale. Un travail en profondeur, dans la durée, qui influe tant sur le plan sportif que personnel. Merci pour le travail accompli (Tirreur)

La psychologie du sport m'a permis d'aborder les matches de manières plus décontractés et de trouver le sommeil facilement le soir après les rencontres (coach de hockey)

Témoignage de Anne-Sophie Jura (judo) rbtf

Exemple de collaboration avec une équipe de basket >voir la photo

La prise en charge

Consultations

  • Entretiens sous formes d’échanges.
  • Analyse de la problématique (quoi? depuis quand? comment? A quel point? Pourquoi? Quelles solutions? etc.). Ces aspects concernent le plus souvent la préparation psychologique car ils font intervenir l'athlète, ses désirs, ses motivations, son projet de vie et les liens avec son entourage.
  • Apprentissage de techniques (basées sur la respiration, le tonus musculaire, l'imagerie, la gestion des pensées,la focalisation attentionnelle,…). Ces aspects concernent directement la préparation psychologique car ils sont orientés sur la recherche de la performance pure.

Interventions sur terrain

  • Observations sur le terrain, à l'entraînement, utilisation de la video afin d’enrichir l’analyse de la problématique ayant lieu lors de la consultation.
  • Mise en pratique des stratégies/techniques/solutions établies lors des entretiens.

Vous êtes sportifs de compétition ?

Le service de psychologie du sport de l’UCL vous propose de réaliser un travail adapté à votre profil en tant qu’individu/équipe et sportif(s) de compétition. Une optimalisation de votre bien-être physique et mental au sein de votre sport et vie générale est ici visée. Ce travail peut déboucher sur une amélioration des capacités et/ou de la performance selon l’objectif souhaité.

Ces interventions peuvent se centrer sur des aspects qui trouvent leur pertinence :

Accès sur la performance

avec une préparation individuelle/collective. Celle-ci sera notamment consacrée à l’élaboration d’objectifs pertinents (progression vs performance), à un travail de motivation, de confiance en soi/auto-efficacité, de cohésion collective.

Il peut s’agir ici d’un travail centré sur la régulation de l’anxiété, des tensions physiques et psychiques (pensées négatives et intrusives) via des techniques de relaxation, d’imagerie et de focalisation attentionnelle,...

Accès sur les autres dimensions

Ce travail sera consacré à intégrer les différents acteurs du projet sportif, en particulier, les parents et les proches de l'athlète, son entraîneur, de gestion des activités extérieures au sport (études, vie profesionelle...). Il sera également consacré à la mise en place des stratégies de régulation optimales ayant lieu après une défaite, une victoire, une mauvaise performance, une sélection, une blessure ou un arrêt de carrière. Les pôles affectif (besoin de discuter avec les proches, entraîneurs, coéquipiers, besoin d’être compris,…), cognitif (impact sur l’estime de soi, les objectifs, la motivation, gestion de la douleur, de la blessure et de la rééducation,…) et comportemental (progrès à réaliser, modification de la méthode d’entraînement, modification du mode de vie,…) seront tous les trois investigués.

Contact

Pour plus d'informations, pour des renseignements ou pour tout autre chose, n'hésitez pas à prendre contact avec le professeur Godin.

Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education
Université Catholique de Louvain
Place du Cardinal Mercier, 10
B-1348 Louvain-la-Neuve

0497/53.75.55